Itinéraire:

1er jour: Départ de nos points de rencontre en direction d´Ubeda. Après une courte pause pour prendre des forces nous commençons notre promenade à travers de la vieille ville historique d´Ubeda, pour découvrir une ville monumentale qui sent à beaucoup d´histoire pas à pas. À noter entre autres la Place de Vazquez de Molina, considéré comme une des plus belles d´Espagne avec l´Eglise de Santa Maria, le Palais Vazquez de Molina (mairie), Chapelle El Salvador. Durant l´après-midi, transfer à Baeza et visite de la ville, entre autres la Place del Populo, la Place de Santa Maria, la Cathédrale. Le Palais de Jabalquinto et l´Ancienne Université. Transfer à l´hotel, enregistrement des chambres, dîner et nuitée.

2ème jour: Après le peti-déjeuner voyage singulier à travers d´interminables oliveraies. Nous restons au Pont de l´Evêque pour visiter le Musée de la Culture de l´Olivier. Nous continuons jusqu´à Jaen. Visite libre de la Cathédrale de Jaen et du Château de Santa Catalina, une forteresse arabe qui domine la ville.Temps libre pour profiter des magnifiques vues qui nous offrent ses belvédères et un dernier souvenir de la capital de la province Jaen. Au courant de l´après-midi nous prenons le chemin du retour jusqu´à la ville d´origine. Fin de nos services.

Informations sur la destination:

Les villes d´Ubeda et de Baeza, déclarées Patrimoine de l´Humanité, conservent ce sort jeté il y a 500 ans qui les a converti en la majeur exposition de la renaissance espagnole. Entourées d´oliveraies avec le fleuve Guadalquivir à leurs pieds, ces deux villes conservent entre ses rues le tracé original d´un temps du passé. Ubeda représente l´architecture privée et le pouvoir civil, et Baeza l´architecture publique et le pouvoir religieux. Les deux personnages les plus représentatifs de l´époque ont été Francisco de los Cobos, secrétaire de Charles I, et son architecte André de Vandelvira, auteur des monuments les plus superbes des deux villes. La singularité d´Ubeda et Baeza est palpable dans ses chemins urbanistiques et ses édifices importants.

Visiter la ville d´Ubeda signifie voyager dans le temps et dans d´autres époques. Son important passé a laissé dans la ville des traces irrefutables de sa splendeur d´antan. Durant la Renaissance, Ubeda a atteind sa plénitude, ses rues et ses places se sont remplies de Palais, Couvents, Murailles et Demeures Seigneuriales. À Ubeda nous voyons la Place Vásquez de Molina, considérée comme une des plus belles de l´Europe, une enceinte ouverte où s´avoisinnent les monuments de la renaissance, comme  la Chapelle funéraire du Sauveteur du Monde, un des joyaux de l´architecture de la renaissance espagnole et probablement  l´oeuvre religieuse privée la plus importante du XVIe siècle, l´Église de Sainte Marie des Alcazars Royaux, et le Palais de Jean Vazquez de Molina.

Depuis Baeza, nous pouvons admirer un des paysages des plus singuliers de l´Andalousie: sa particulière mer d´oliviers. La situation de la ville nous laisse deviner sa beauté depuis loin, à travers de sa silhouette monumentale, parfaitement couronnée par la tour de la Cathédrale. Découvrir les coins de la ville nous permet d´imaginer le site vivant de la renaissance espagnole, enrichi par les histoires particulières de cette ville. À Baeza l´épicentre noble à la Place de Santa Maria nous le demontre, avec sa Cathédrale consacrée à la Natividad de Nuestra Señora, l´Ëglise Romane de Santa Cruz, le Palais de Jabalquinto, la Mairie ou la Plaza del Populo; un peu plus loin les Maisons Consistoriales, la Fontaine de Santa Maria, le Séminaire de San Felipe Neri avec sa façade pittoresque (actuellement siège de l´Université Internationale de l´Andalousie) ou la Maison Palais de Rubín de Ceballos derrière la Cathédrale. En descendant la côte de San Felipe Neri, nous voyons le Palais de Jabalquinto, bel exemple du style gothique flamand, et l´Ancienne Université.

Traditionellement Jaen a été un lieu de passage et de frontière, habité par différentes cultures millénaires, inclus par des musulmans, chrétiens et juifs qui ont vécu en harmonie durant des siècles. Mais l´histoire de Jaen est sidérée dans le temps et remonte à l´époque préhistorique avec son économie agraire qui a influencé la culture des olives, la majeur richesse de cette terre qui converti Jaen en la Capital Mondiale de l´Huile d´Olive. Entre les joyaux culturels de Jaen, la Cathédrale est le diamant de la Renaissance Espagnole projetée par l´architecte Andrés de Vandelvira et construite sur l´ancienne mosquée. Son esquisse a inspiré la meilleure architecture religieuse de l´Amérique Latine, circonstance qui a provoqué la conversión de ce Monument Historique en Patrimoine de l´Humanité. Le Château de Santa Catalina est un des plus importants héritages de la cultura hispano-arabe sur les terres de Jaén. Le château est devenu le belvédaire le plus beau de cette capitale. En son intérieur est situé un centre d´interprétation qui relate la copieuse histoire de la forteresse.

Back to top